Accueil
Contact
Fils RSS
Rechercher dans le site
Recherche avancée

 

Actu détail

PDF
Envoyer

Quand Saint-Florent-le-Vieil épouse Les Orientales


Un doux parfum d’Orient pour se régaler le cœur et les oreilles… Du 22 juin au 1er juillet, la 9ème édition des Orientales s’installe à Saint-Florent-le-Vieil (49) : l’occasion de plonger, via les musiques traditionnelles, dans l’univers magique et fascinant des cultures asiatiques et orientales. Entretien avec Alain Weber, directeur artistique du festival.


Quel est le principe de ces rencontres musicales ?


Le festival Les Orientales sont une invitation au rêve et au voyage. Grâce à des conférences, à la danse, à la musique, au cinéma et aux chants traditionnels, nous invitons des artistes à parler de leur culture. Ils se croisent, croisent le public… Basé sur la rencontre et le partage entre les civilisations, le festival permet la quête délicieuse d’un ailleurs, d’une autre humanité. Les musiciens invités viennent du Maroc, d’Égypte, du Niger, du Laos, d’Inde mais aussi des Balkans, du Rajasthan, de Roumanie, de Serbie… Ils chantent et célèbrent leur terre, leur nature, leurs étoiles… Ils racontent leur Histoire, leurs racines. Ils expliquent d’où ils viennent. Multiculturelle et de toutes les couleurs, la manifestation est une sorte d’aventure un peu bohème. Une balade nomade en plein cœur des cultures. Elle prône l’importance de préserver l’originalité et la diversité de tous les peuples. Organisée autour des musiques venues d’Orient et d’Asie, fortes de civilisations toujours bien ancrées dans leurs traditions, la manifestation repose donc sur ce principe : permettre aux peuples d’ici et de là-bas de se parler.

 

Pourquoi cet attachement aux musiques traditionnelles ?


Contrairement à la musique actuelle, la musique traditionnelle favorise l’expression des vieilles civilisations. Quand elle est jouée sur des instruments traditionnels et par des musiciens restés fidèles à leur culture et à leurs traditions musicales, elle véhicule des connaissances, des coutumes, des savoirs, des rites et des croyances originelles. Proposées en acoustique, les musiques des Orientales offrent donc une qualité et une pureté de son propices à la compréhension d’un peuple. Les chants de gorge khoomeï de Touva par exemple, une région à la frontière de la Mongolie et aux sources du Yenisseï, montrent toute la rudesse de la Taïga : son immensité, son climat, ses steppes et ses déserts. De même, les chants et la poésie berbères du Maghreb racontent la noblesse antique des Chleuhs du sud-est marocain et celle des Imazighen kabyles.

 

Pourquoi les Orientales sont-elles ancrées Saint-Florent-le-Vieil ?


Parce que ce lieu est propice à l’expression de ces musiques et donc, de ces cultures. Saint-Florent-le-Vieil est un endroit qui a su rester proche de la nature. La ville est toujours en harmonie avec les éléments : la terre, le ciel, l’eau, la végétation… De plus, les très beaux sites architecturaux qui accueillent les artistes et le public sont favorables à la sérénité et donc à une bonne écoute. Eux aussi purs et très anciens, ils permettent à chacun de retourner à ses sources ! Car c’est bien là le but du festival : retourner aux sources… pour se ressourcer ! Préserver la musique populaire pour assurer la « survivance » des civilisations ancestrales. J’ajouterais qu’à Saint-Florent-le-Vieil, les musiciens se sentent plus proches de leurs univers à eux. Loin des grandes villes, qui ne leur ressemblent pas, ils sont plus à l’aise pour s’exprimer et se raconter. Pour finir, ici, les murs et le paysage permettent de recréer le vrai visage de l’Orient : des lieux intimes et sereins comme une place de village centrale avec autour un café, un marché… Ici, toutes les conditions sont réunies pour vivre un vrai dépaysement. Et puis c’est le pays de Julien Gracq ! Ce grand écrivain qui raconte si bien que nous ne devons pas « tuer » nos racines. Je n’imagine pas que les Orientales puissent se dérouler ailleurs !


Le festival les Orientales se déroulent les week-ends du 22, 23 et 24 juin et du 29, 30 juin et 1er juillet, à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire), de 11h à 23h.


Information et programmation complète sur le site : www.lesorientales.fr

Retour
Informations
1 entrée gratuite avec le Pass Spectacle
Pass Culture Sport | Mentions légales | Contacts | Liens utiles | Plan du site | www.paysdelaloire.fr